Rechercher
  • Sandrine Muller-Bohard

Que se passe-t-il énergétiquement lors d'un incident traumatique? Qu'est le "recouvrement d'âme"?



Que se passe-t-il énergétiquement lors d'un incident traumatique? Qu'est-ce que le "recouvrement d'âme"? Cette vidéo prépare le jour 13 du rituel de recouvrement d'âme.

Plusieurs choses se passent lors d'un incident traumatique : 1. Un pansement sur une plaie à vif. À l’époque où l’évènement traumatique s’est produit, l’enfant que vous étiez (ou l’adolescent, ou le jeune adulte que vous étiez …) n’avait pas d’autre choix que de faire « bonne figure » et d’avancer. Le trauma vécu a ouvert une blessure à vif, mais les circonstances extérieures vous ont obligé à mettre hâtivement un pansement sur la plaie afin de continuer votre chemin.

2. Un fusible qui a lâché. À chaque évènement traumatique vécu correspond une somatisation. L’énergie anxiogène de cet évènement est un peu comme l’énergie d’une maison dont tous les appareils électriques fonctionnent en même temps : il y a surchauffe, et un fusible lâche afin de rétablir le différentiel énergétique. En l’occurrence, le « fusible » de votre corps sera une partie de votre corps qui se « sacrifie » afin de cristalliser le trauma, pour vous libérer de toutes ces énergies toxiques qui vous empoisonnent.

3.Un trou dans votre aura cause des fuites d’énergie. Chacun d’entre nous perd littéralement un bout de son âme à chaque fois qu’on vit quelque chose d’extrêmement difficile. Les limites de votre aura ressemblent à une grille dorée avec des mailles resserrées. À certains endroits, la grille est déchirée et de l’énergie s’échappe des trous. Le rituel du recouvrement d’âme répare tous ces trous et resserre les mailles de l’aura. Prenons l’exemple d’une adulte qui aurait vécu des attouchements lorsqu’elle avait 5 ans. Quand elle va remonter le temps, son Moi Supérieur va lui faire rencontrer la petite fille qu’elle était qui a été laissée pour compte sur le chemin, sachant que cette dernière a conservé un bout d’âme. Plus vous avez vécu de traumas, plus votre âme est fragmentée. Les cas extrêmes peuvent aller jusqu’à créer des troubles dissociatifs de l’identité (la médecine psychiatrique parlera de TDI ou de « personnes poly fragmentées »), ou l’amnésie traumatique. * si vous souhaitez explorer ce sujet difficile, je vous conseille la chaine You Tube d’Alexandre Lebreton. D’ailleurs, certains poètes diront d’une rupture amoureuse douloureuse : « Elle m’a volé un bout d’âme », expliquant pourquoi celui qui a le cœur brisé ne parvient pas à tourner la page. Eh bien ce n’est pas une métaphore. Cette personne a littéralement perdu au sens propre comme au sens figuré un bout de son âme, causant des fuites énergétiques par le trou, entraînant un mal-être constant.

955 vues